20Minutes.fr

14 février 2007

 

«Les entreprises de pompes funèbres doivent être plus transparentes»

20Minutes.fr | 14.02.07 | 16h17

Le président de l’Association française d’information funéraire (Afif) réagit après qu’un chômeur a creusé la tombe de son père…

A Laon, Un jeune chômeur de 22 ans a creusé lui-même la tombe de son père, faute d'argent pour payer les pompes funèbres…
Ce geste, avant tout symbolique et isolé, est l’expression intolérable de la paupérisation de la population française et du coût trop élevé des obsèques en France. Il s’agit du 3e budget de dépense après l’habitat et la voiture.

Combien coûtent en moyenne des obsèques ? Les pompes funèbres générales parlent de 3.000 euros…
Donner un coût moyen des obsèques est impossible en France, tant les prix varient selon les villes et les régions. Moins le cimetière a de place, plus la concession est chère. Mais prétendre que 3.000 euros est une moyenne, c’est du lobbying de la part des pompes funèbres et incite à pratiquer des prix élevés. Une cérémonie avec crémation coûte par exemple entre 1.800 et 2.000 euros. Mais il est vrai que une cérémonie avec inhumation est plus chère, entre la concession, le cercueil, les porteurs, le corbillard… Pour une concession sur cinq ans en pleine terre (sans pierre tombale), il faut compter plus de 1.000 euros alors que l’emplacement n’est pas payant…

Il est donc logique qu’une personne sans ressource ait des difficultés à offrir une sépulture décente à un proche ?
Oui, surtout si le proche en question n’avait pas de biens ou d’argent de côté. Mais dans ce cas-là, la commune dans laquelle est mort ou était domicilié le défunt est tenue de financer des obsèques minimales. Elle peut en revanche exiger un remboursement auprès des héritiers ou de la famille élargie. Et au bout de cinq ans, les restes mortuaires sont exhumés et placés dans l’ossuaire du cimetière. Car les concessions de 10, 30, 50 ans ou perpétuelles, elles, sont payantes. Leur prix varie d’1 euro symbolique à 10.000 euros les 2m² dans des cimetières cotés comme le Père Lachaise à Paris. Cela dépend de la place disponible.

Le chômeur de Laon a décidé de creuser la tombe de son père pour économiser 500 euros, sur un prix global de 1700 euros. Est-ce normal que l’entreprise des pompes funèbres ait accepté ce compromis ?
C’est totalement immoral. Elle aurait pu faire un effort financier. Et puis cela m’étonnerait que le fait de creuser une fosse de 2 mètres sur 1 mère coûte 500 euros. La profession devrait être plus transparente sur les tarifs. Les syndicats ont récemment refusé de déposer des devis types dans les mairies, comme le préconisait la proposition de loi Sueur sur la législation funéraire. Cela aurait permis aux familles d’avoir un point de comparaison. C’est pour cela que notre association a mis en place une charte d’éthique et de qualité à destination des professionnels. Nous invitons également les particuliers à nous consulter avant d’entamer des démarches coûteuses.

Propos recueillis par Catherine Fournier

 

< Reportage précédent        Reportage suivant >

 

Retour

Association Française d'Information Funéraire