LE PARISIEN -  10 février 1994 -
Édition de la Seine-Saint-Denis

 

Les pompes      
funèbres      
sur minitel      

Aider les familles en deuil à ne plus se faire
piéger  par    des  entreprises  aux   procédés
douteux,   c'est   tout   le  sens   du     serveur
minitel AFIF.

             <<L'UNIVERS  des    pompes   funèbres est  un
             monde   fermé. Tout   est   fait   pour    manipuler
             les   familles  éprouvées,  ce  qui  ouvre  la   porte
à  tous  les  abus.   Elles  sont  prises  en   otage.  Elles  ne
connaissent  pas   ces  métiers  et   ne  peuvent   avoir   de
jugements   critiques.   On   ne   choisit   pas   un   cercueil
comme un téléviseur>>,  lance Michel Kawnick, président
de    l'Association     française      d'information    funéraire
(AFIF).

Il  a  créé,  il  y  a  un  peu  plus d'un an, un service minitel
qui  permet  de  comparer  les  prix  des  prestataires  des
entreprises  adhérentes. Une véritable innovation  dans ce
métier.   Car  les  prix,  c'est  un  véritable   tabou  dans la
profession.  <<Trop  souvent,  les prix  sont  à  la   tête du
client>>,  renchérit  le  responsable de  l'association  qui a
voulu clarifier une situation pour le moins trouble.

En   composant   le   minitel,   36.15   code   AFIF,   vous
trouverez  les  coordonnées de  six entreprises adhérentes
en Seine-Saint-Denis  :  le  tarif  des honoraires est affiché
ainsi  que  le  coût  d'une  voiture  plus  quatre   porteurs, le
coût  au  kilomètre   d'un   rapatriement  de    corps.   Sans
oublier  le   prix  d'un  cercueil  pour   l'incinération  qui  n'a
rien  à  voir  avec  le  prix  d'une bière en acajou massif ou
le  tarif  pour  l'impression  de  faire-part.  La   construction
d'un  caveau  à  deux  ou quatre places est proposée aussi.
Pour  la  marbrerie,  vous  saurez combien de  monuments
sont  exposés  dans  le  magasin   et   même   un  descriptif
technique  est  possible.  Les  prix  sont  affichés. De   quoi
choisir  avec  un  << sens critique >>.  <<Les prix doivent
correspondre  aux  devis.  Pas de  mauvaises surprises>>,
explique   Michel  Kawnik  qui  demande  aux   entreprises
choisissant    de   s'afficher  clairement  de    respecter  une
charte  de  qualité  et  de  moralité commerciale. <<En cas
de   litige   avec  un   client,    l'entreprise  peut  être exclue.
C'est  ce  qui  est  déjà  arrivé  à  deux d'entres elles en un
an>>,  affirme  le  créateur  de ce serveur. Les consomma-
teurs   peuvent  en cas  de   problème  laisser   un  message
sur  le  serveur.  A  chacun  d'établir  son libre arbitre et de
tester  les  entreprises  de  pompes  funèbres  en consultant
le 36.15 AFIF.

J.-M.D.

 

< Reportage précédent         Reportage suivant >

 

Retour Association Française d'Information Funéraire infos@afif.asso.fr