JOURS NOUVEAUX

INSTITUT DE RETRAITE AUDIENS

Novembre 2003 (extrait)

 

Face à un contexte de  vieillissement
de  la  population,  les professionnels
ont   développé    leur    offre    pour
répondre aux   attentes  de  chacun ;
ils proposent différentes  formules de
contrats permettant  de  financer  ses
obsèques,  voire  de  superviser  leur
organisation.   «    Devis   détaillé   à
l'appui   - obligatoire  et  gratuit -,   il
est  important de passer la prestation
à  la  loupe »,   recommande  Michel
Kawnik, fondateur de l'Association
française    d'information    funéraire.
Soucieux  d'informer  le  public,   cet
organisme désintéressé  dénonce des
pratiques  défaillantes,   avec   factu-
rations     redondantes,    prestations
approximatives,  voire des   services
imposés à tord, comme obligatoires.

 

< Reportage précédent         Reportage suivant >

 

Retour Association Française d'Information Funéraire