Lettres types pour la Caisse de Retraite

 

A envoyer par le conjoint survivant

Télécharger ce document au format PDF


 

A envoyer dans les cas où la personne était veuve ou célibataire (arriérés de pension)

Télécharger ce document au format PDF

 
  

Demande d'actes pour la constitution du dossier de reversion
(lettre type pour la mairie, le ministère des affaires étrangères, un consulat)

Télécharger ce document au format PDF

 
   

Pensions de reversion

  

 

A envoyer par le conjoint survivant

 

Adresse de la Caisse de retraite

 

A ................................., le ......................

 

Madame, Monsieur,

Suite au décès de Mr. (Mme.) ....................................... (lien de parenté), survenu le .............................., je procède aux démarches et formalités qui m'incombent.

A ces fins, je vous prie de trouver sous ce pli une copie de l'acte de décès et je vous demande de bien vouloir me faire parvenir le formulaire de demande de reversion de pension.

Je vous serais obligé(e) de m'accuser réception de cette lettre.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

 

 

             SIGNATURE

 

- Mes coordonnées (nom et prénom, adresse, téléphone) : .......................................................................... .

- Pièce jointe : une copie de l'acte de décès.

Envoyer en recommandé avec avis de réception

 


 

A envoyer dans le cas où la personne était veuve ou célibataire

 

Adresse de la Caisse de retraite

 

A ...................................., le ........................

 

Madame, Monsieur,

Suite au décès de Mr.( Mme.) ...................................... (lien de parenté), survenu le ..............................., je procède aux démarches et formalités qui m'incombent.

A ces fins, je vous prie de trouver sous ce pli une copie de l'acte de décès et je vous demande de bien vouloir régler, le cas échéant, les arriérés dus à la date du décès.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

 

 

             SIGNATURE

 

- Mes coordonnées (nom et prénom, adresse, téléphone) : ...................................................................... .

- Pièce jointe : une copie de l'acte de décès.

Envoyer en recommandé avec avis de réception

 


 

Demande d'actes pour le dossier de reversion

Destinataires :

  • Mairie, Service de l'Etat-civil si les actes ont été dressés en France.

  • Ministère des Affaires Etrangères, Service Central de l'Etat-civil si les actes ont été dressés à l'étranger ou dans les Dom-Tom pour les français.

  • Consulat, Service Central de l'Etat-civil  si les actes ont été dressés à l'étranger pour des étrangers.

                                                                                                       

A .................................., le ......................

 

Madame, Monsieur,

Suite au décès de Mr. ( Mme.) ...................................... (lien de parenté), survenu le ............................., je procède aux démarches et formalités qui m'incombent.

Son numéro de sécurité sociale : ............................ .

Afin de constituer le dossier de reversion destiné aux caisses de retraite, je vous demande de bien vouloir me faire parvenir :

  • ... copie(s) intégrale(s) de l'acte de naissance de Madame ............................., née à (ville ou commune) ....................., le ..............
      

  • ... copie(s) intégrale(s) de l'acte de naissance de Monsieur ............................., né à (ville ou commune) ......................., le .............
      

  • ... copie(s) intégrale(s) de l'acte de mariage de Monsieur ....................... et Madame ....................., le mariage ayant été célébré le ......................., à   ....................... (ville ou commune).
      

  • ... copie(s) intégrale(s) de l'acte de décès de Monsieur (Madame) ......................., survenu le ........... à ....................... (ville ou commune).

En vous remerciant par avance,

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

 

 

              SIGNATURE

 

- Mes coordonnées (nom et prénom, adresse, téléphone) : ......................................................................... .

- Pièce jointe : une enveloppe timbrée et libellée à mon adresse.

 


 

Pensions de reversion

1) Le conjoint défunt était salarié.

a) reversion de la retraite de base :

54 % de la pension de la personne défunte si :
a) être âgé d'au moins 52 ans (si pension du 1/07/2005 et 30/06/2007),
b) avoir été marié durant au moins 2 ans ou avoir eu un enfant de ce mariage,
c) ne pas être remarié lors de la demande de pension,
d) avoir un plafond de ressources par année inférieur à 2 080 fois le smic horaire soit 17 201,60 € en 2007.

  • Minimum annuel : 2 999,31 € (si cotisation durant 60 trimestres).

b) reversion des retraites complémentaires ou de cadre :

Généralement égale à 60 % des points acquits par le défunt.
Aucune condition de ressources ni de durée pour le mariage.

A partir de 55 ans pour l'ARRCO, 60 ans pour l'AGIRC.

Aucune condition d'âge si  2 enfants à charge ou personne reconnue en invalidité.

Valeur du point :

  • AGIRC : 0,3862 € (2005)

  • ARRCO : 1,0886 € (2005)

 

2) Le conjoint défunt était artisan ou commerçant.

a) reversion de la retraite de base :

Artisan :
reversion de la retraite de base dès 55 ans (conditions identiques au régime général).

Commerçant :
à partir de 65 ans, sauf cas d'inaptitude déclarée à 60 ans.
Reversion égale à 75 % de la retraite si le mariage a duré au moins 2 ans avant soit la date de la retraite, soit avant le décès.
Aucune condition de ressources n'est requise.

b) reversion de la retraite complémentaire (facultative pour les commerçants) :

60 % de la retraite complémentaire, si non remarié :
Artisan :
Dès 55 ans pour la veuve.
Dès 65 ans, sauf cas d'inaptitude déclarée à 60 ans, pour le veuf.

Commerçant :
Dès 65 ans, sauf cas d'inaptitude déclarée à 60 ans, pour le veuf.

 

3) Le conjoint défunt était fonctionnaire (de l'Etat, des collectivités territoriales ou de la fonction publique hospitalière)

La pension de réversion est :
- Versée sans condition de ressources ni d'âge ; il faut simplement avoir été marié au moins deux ans avant le départ à la retraite du fonctionnaire ou 4 ans avant son décès (sauf si le couple a au moins un enfant). D'autre part, il ne faut pas être ni remarié ni vivre en concubinage.
- Egale à la moitié de la retraite que percevait ou aurait pu percevoir le fonctionnaire s'il avait été à la retraite,
- Se cumule sans limite avec les autres ressources personnelles du bénéficiaire.
A noter : depuis le 1er janvier 2005, les fonctionnaires cotisent sur une partie des primes s'ajoutant à leur traitement pour se constituer une retraite additionnelle. Le conjoint survivant a droit à 50% des droits acquis à ce titre.

 

retour au dossier précédent

 

Association Française d'Information Funéraire
9, rue Chomel 75007 Paris
http://www.afif.asso.fr