Paule Planchon

(1924 – 2006)

 

« Je n’imaginais pas qu’en 2006, on puisse encore mourir d’Amour. Quelques mois après la disparition de mon père, ma mère est partie rejoindre son mari, bienheureuse. Mes parents étaient les personnages d’un roman dont mon père était le lion, il nous a donné sa force ; ma mère était un ange, elle nous a légué son Amour. Puissent-ils désormais reposer en paix. »
Docteur Claude A. Planchon.

« Il ne faut regarder que l’amour – L’Amour est éternité. » 
Anne Delbée.
 

Page internet en hommage à notre Mère

 

Retour